6 avril 2015 | Les vacances, comme employeur, les apprécier ou en être victime

Enfin le printemps est à nos portes, avec son apport en matière de chaleur et de luminosité. Il vient donner une poussée d’énergie à nos employés.

Il est aussi annonciateur de l’approche de la saison estivale et de la période de vacances qui l’accompagne.

Le mot vacance, signifie souvent efficacité diminuée, diminution des services et difficulté d’opérer. Pour contrer ces effets négatifs, il faut : Planifier, Évaluer, Former  pour remplacer, Réglementer et Gérer le processus de choix des vacances et exercer une supervision accrue.

Comme à tous les ans, la saison estivale est l’occasion pour nos employés de bénéficier de vacances bien méritées. Pour l’employeur, cette saison implique des activités de planification très importantes, afin de ne pas être victime de cette période.

Il serait donc sage d’établir votre calendrier de vacances en tenant compte du nombre total de semaines de vacances à accorder, des besoins de l’entreprise et de la disponibilité des ressources. Si votre taux d’absentéisme est significatif, il serait avisé d’en tenir compte dans votre calcul des besoins, pour assurer les remplacements.

La première étape d’une bonne planification des vacances, consiste en l’établissement des besoins en ressources pour l’entreprise. Combien ai-je besoin de soudeurs, d’opérateurs, de manœuvres, de superviseurs etc., pour chaque semaine. Donc inventorier les postes et déterminer le nombre de titulaires requis.

La deuxième étape consiste pour sa part à évaluer la disponibilité des ressources en fonction des besoins établis.

La troisième étape permet de déterminer les besoins en formation, dans le but de générer la relève durant la période de vacances.

La quatrième étape, doit impérativement découler des précédentes et dicter les règles et les limites d’allocation des vacances, soit par poste, par compétence, par équipe, par département, ou tout autre critère qui vous permettra d’assurer la continuité des opérations.

Finalement une fois la planification (Calendrier) des vacances terminée, il faut absolument procéder à une analyse sérieuse du calendrier. Celle-ci permet de cibler les périodes où le bassin de ressources est le plus faible et planifier une supervision accrue durant ces périodes.

Même si l’exercice peut sembler fastidieux, rappelez-vous qu’il vaut mieux prévenir que guérir.

Je vous souhaite une bonne  planification de vos vacances.